dimanche 2 mai 2010

"After 240 days"

La patience n'a de raison d'être que si elle était attachée à quelque chose, même lointain, même perdu. Tout autour de cela, à côté de cela, tout ce qui pourrait y ressembler, n'est qu'ignorance, illusion et oubli.


Nouvelle petite compo, comme ça...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire