vendredi 21 mai 2010

Courrier perso



"¿ Qué tal ?

J'espère que tu n'es pas dans un marasme noir !  Il fait beau à [banlieue de Brive], donc je suppose qu'à Monts c'est idem !!! Conclusion : short ou jogging, baskets, sweat, et va courir un 500 m ou un p'tit Km.... et qu'ça saute !!!  Je serai particulièrement heureuse lorsque tu me diras : "
Ça y est X... je vous ai enfin fait plaisir : je remuscle mes cuisses et mon dos !"

Je me dirai alors : "
Ça y est, mon fils aîné est parti me décrocher la lune !"... " Il fait enfin cas de mes modestes conseils ! C'est peu, mais c'est pourtant beaucoup !!!".  J'ai oublié, hier, de te donner du pain ; alors que j'y avais pourtant pensé lorsque tu m'as dit que tu partais en fin d'après-midi.  J'suis nulle !!! [...]"
___

Cet extrait d'e-mail ne vient pas de ma mère mais de la seule personne à ne pas avoir peur, à avoir remarqué aussi ma décrépitude physique, qui comprend tout. Cela fait du bien en même temps que cela fait un peu mal de lire ces mots. Et je ne suis pas allé faire de footing, fut un temps j'arrivais - avec l'aide de quelques potes - courir plus d'une heure.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire