samedi 5 juin 2010

Les divergences de l'Autre - VI

Ce que j'aime dans ce portrait, hormis que ce soit une de mes nièces adorées, c'est que le portrait est purement spontané, je ne l'ai jamais faite poser, j'avais mon appareil et "hop !" j'ai pris ça presque en douce... donc je retrouve tout le naturel de la petite chipie que je connais... à l'époque elle avait 11 ans.
Ma plus grande nièce, 2007 (c) p.o.v.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire