samedi 3 juillet 2010

"Dramón Rodríguez"

Une chanson que j'adore... oui, ça serait idiot de poster des chansons que je déteste... faudrait que je me farcisse tout le répertoire de Muse (oui, on est 8 en France à pas aimer ce groupe et à se demander "mais pourquoi, mais pourquoi Muse ?") et du métal français qui essaye de copier les déjà très mauvais groupes de métal/néométal américain, ça serait trop long...
"Mi vida en el siglo XX, a bote pronto me viene a la cabeza el segundo acto.
(Ma vie au XXème siècle, me revient à l'esprit sans prévenir le deuxième acte)
tan mal puesto en escena, del color de un fantasma.
(mis si mal en scène, de la couleur d'un fantôme.)
Vestido de etiqueta, impecable con traje y corbata, la cara sucia, sucia de cantar mentiras.
(Tiré à quatre épingles, impeccable, en costume-cravate, le visage sale, sale de chanter des mensonges.)
En raras ocasiones me impresionaban los hombres de negocios que me presentaban, sus exibiciones y acrobacias eran extravagantes, malintencionadas.
(A de rares occasions les hommes d'affaires qu'on me présentait m'impressionnaient, leurs exhibitions et acrobaties étaient extravagantes, mal intentionnées.)
Suerte disfrazada, a su debido tiempo desenmascarada, inestable, una carga explosiva, ahora lo recuerdo con carcajadas.
(De la chance déguisée, démasquée en temps voulu, instable, une charge explosive, maintenant je m'en rappelle en riant aux éclats.)
Futuro incierto, ahora cierto, ahora cierto, ahora cierto.
(Le futur incertain, maintenant sûr, maintenant sûr)."
_____
La chanson est autobiographique, le chanteur de The New Raemon s'appelant Ramón Rodríguez, il fait un jeu de mot entre son prénom et le mot "dramón" qui signifie "mélodrame" en espagnol.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire