dimanche 28 novembre 2010

Espérer

"Sous l'ombre et mes faiblesses, je me force à m'inventer des lendemains mâtinés de lumière, de joie et de douceur retrouvée. Pourtant j'aimerais choisir une nouvelle aube et sa simplicité, j'aimerais pouvoir m'apaiser, marcher enfin libéré de ces fardeaux qui ont pesé sur ma vie. Mais j'ai peur d'être incapable de faire le premier pas. Je fuis lâchement cette main qui me pousserait enfin dans le vide de cette vie consumée, qui m'enverrait, délesté, là où j'aimerais qu'on me mente à jamais."

Là c'est du pur Mihai Edrisch... pour ceux qui veulent plus calme c'est juste au-dessous.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire