mardi 18 janvier 2011

Alta fidelidad

Lori Meyers est un groupe de rock indé espagnol (plutôt assez connu du milieu) qui vient de Granada comme la majorité des meilleurs groupes de rock indé du pays. C'est étrange de remarquer que l'Andalousie, région ô combien traditionnelle (flamenco et tout le toutim), est un véritable vivier de groupes de rock... on ne s'y attend pas forcément quand on est sur place. Décidément ce coin-là a tout pour me plaire. Le clip de "Alta fidelidad" est plutôt bien fait en plus.


"Cada mes se pregunta si hay un después,
(Chaque mois il se demande s'il y a un après)
se preocupa de lavarse sólo una vez
(il s'inquiète de ne se laver qu'une fois)
al mes, al mes, al mes ...
(par mois, par mois, par mois...)

Se ha dejado su tarjeta de presentación,
(Il a laissé sa carte de visite)
estará orgulloso, solo anclado en el sillón,
(il est peut-être fier, seul enfoncé dans son fauteuil)
vencedor, vencedor, vencedor ...
(un winner, un winner, un winner...)

Todo esto es culpa de la gente ... 
(Tout ça c'est de la faute des gens...)

Sólo ve telebasura y compra el corazón, 
(Il ne regarde que la télé-réalité et achète la presse-people)
siempre se hace el caradura en cuanto hay ocasión
(il joue toujours au dur dès que l'occasion se présente)
sin razón, sin razón, sin razón ...
(sans raison, sans raison, sans raison...)

Sólo así obtiene el premio de consolación
(Ce n'est que comme ça qu'il obtient le lot de consolation)
y los lunes se levanta a partir de las dos,
(et le lundi il se lève à partir de 14h)
con el sol, qué calor, qué calor ...
(avec le soleil, quelle chaleur, quelle chaleur...)

Todo esto es culpa de la gente,
(Tout ça c'est de la faute des gens)
¿por qué te hace sentir tan diferente?
(pourquoi elles te font te sentir si différent ?)
Todo esto es culpa de la gente ...
(Tout ça c'est de la faute des gens...)

No le cogen el teléfono ninguna vez,
(Jamais on ne répond à ses coups de fil)
llamarán, llamarán, llamarán después.
(ils rappelleront, rappelleront, rappelleront plus tard)
No le cogen el teléfono ninguna vez,
(Jamais on ne répond à ses coups de fil)
llamarán, llamarán, después ...
(ils rappelleront, rappelleront, plus tard...) 

Todo esto es culpa de la gente,
(Tout ça c'est de la faute des gens)
¿por qué te hace sentir tan diferente?
(pourquoi elles te font te sentir si différent ?)
Todo esto es culpa de la gente ...
(Tout ça c'est de la faute des gens...)"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire