lundi 21 mars 2011

Elle est belle la France !

Les Fatals Picards avaient sorti une chanson à péter de rire qui faisait état du petit racisme ordinaire qui s'insinuait un peu dans l'hexagone qui commençait à renifler la crise... la faute à qui, comme d'hab, aux étrangers, aux assistés (souvent les mêmes, hein !) et à ces salopiauds de gauchistes  (si on est pas pro UMP, on est gauchiste écervelé, c'est obligé) qui travaillent dans l'ombre pour détruit notrrrrrre beeeelle Fraaaance Madame ! Parce qu'après tout il faut toujours un bouc-émissaire à tous les malheurs, ça fait du bien de se défouler, hein ? Le problème c'est quand on se défoule dans les urnes, dans les déclarations politiques où n'importe quel connard qui fait une réflexion raciste nous renvoie à la gueule "faut dire les choses, faut arrêter d'être politiquement correct". Je ne te le fais pas dire ami du gouvernement, c'est très incorrect. C'est pas en léchant le cul des électeurs du F.N. qu'on instaurera une paix sociale et qu'on aidera à l'intégration. Je vois un truc quand-même qui est,  pour une fois à mettre à l'honneur de mon "camp idéologique", la gauche (via Benoît Hamon) a appelé à voter UMP en cas de triangulaire avec le FN là où l'UMP aurait l'avantage sur la gauche pour les cantonales... là où la droite ne dit rien dans le cas de figure inverse. Faut pas froisser le FN quand on est à l'UMP... les paroles de la chanson renvoie parfaitement, presque sans caricature, à un discours ambiant assez nase, très comptoir de bar... la faute c'est pas nous, c'est les autres, surtout ceux qui ne me ressemblent pas, hein... ma France à moi pour laquelle je n'ai rien fait, que je n'ai pas construite, que je n'ai pas défendue, ben je veux pas qu'elle soit aux autres, un p'tit peu... par contre, les Japonais, ouh la la, les pauvres, j'ai donné 10 euros l'autre fois... hein, j'suis sympa, j'suis pas raciste, la preuve j'aime les Japonais... il y en a pas chez nous, hein... "Elle est belle la France" ou "J'ai mal à la France" typique expression des blaireaux réacs en général avec leur attirail de phrases toute faites et leur don pour tout mélanger.

"Ah ben moi j’sors plus, hein, ah ben non hein, ben à cause d’la recrudescence hein
Ça a drôlement augmenté, la recrudescence, hein, ah surtout avec les arabes hein oui

Refrain
Vous savez ce que j’vous dis c’est à cause d’la recrudescence
Si tout le monde fait quesquidit alors elle est belle la France
(bis)

Regardez Jospin en cinq ans, il a rien fait d’bien grand
Ni à faire, ni à refaire, il nous laisse comme deux ronds de gland
Pi Raffarin est pas mieux, hein, soit dit en passant
C’est kifkif et haricots, tout ça c’est du même acajou
Pi leur décentralisation, moi j’en veux pas
Voyez déjà avec Tchernobil et la natome de morue au rat
C’est bien joli de changer les élections en quinquinat, mais les années bitextiles, y s’y
pensent pas

Refrain
Vous savez ce que j’vous dis c’est à cause d’la recrudescence
Si tout le monde fait quesquidit alors elle est belle la France
(bis)

C’est pour ça, moi la dernière fois, j’ai voté contestataire
Au moins lui, il tient ses promesses, il a les épaules sur terre
Avec lui l’Europe elle sera française, et chacun sera chez soi
Il a promis qu’il augmenterait le pouvoir des chats
Enfin je fais des plans sur la gourmette parce qu’on n’en est pas là
Avec tous les cons en France c’est sûr que jamais il passera
Sans lui la sécurité elle restera dangereuse
Ça la France est pas aidée, hein, pi le fossé y s’creuse

Refrain
Vous savez ce que j’vous dis c’est à cause d’la recrudescence
Si tout le monde fait quesquidit alors elle est belle la France
(bis)

Pi regardez moi tout ces fainéants qui sont au chômage
Et après 'veulent le droit de vote, j’appelle ça du chantage
Le RMI et l’Assedic c’est d’autre valeur pour la France
Et c’est pas les Français qui y touchent, quand on y pense
Entre nous pour eux l’chomage c’est d’la sécurité de l’emploi
Dites-moi pas que c’est pas vrai, hein, dites le moi pas
Ils le disent à la télé, nous on touche le fond de notre pension
Et ça aide pas d’être bardé de diplômes, hein, ça non hein
(ça se saurait... mon beau-fils, euh... il a pas de diplômes mais quand-même... il mérite quand-même, lui, par rapport aux autres, il mérite plus quand-même, hein)

Refrain
Vous savez ce que j’vous dis c’est à cause d’la recrudescence
Si tout le monde fait quesquidit alors elle est belle la France
(bis)

On dit "L'Europe, l'Europe" mais 'sont dans les choux à Bruxelles
Parce que l’Europe ça rapproche les peuplent, y parait mais quand on voit keski se
rapproche
Entre nous, bah, c’est pas les bons, enfin je dis ça moi je dis rien, non hein

Refrain
Vous savez ce que j’vous dis c’est à cause d’la recrudescence
Si tout le monde fait quesquidit alors elle est belle la France
(bis)

Mais les jeunes... euh, ce qui leur faudrait aux jeunes, c’est une bonne guerre
Ben ça leur apprendrait à vivre
Entre nous on était pas si mal que ça en 40, hein non ?
Allez, merci, au revoir d’être venus…"

Aucun commentaire:

Publier un commentaire